Maquette du DES

Écrit par Antoine Neuraz le . Publié dans Maquette

Le DES de santé publique

Le DES de santé publique permet à l'issu des 4 ans de spécialisation d'être médecin spécialiste de santé publique.

Formation théorique

Un certain nombre de connaissances réparties en modules doivent être acquises à l'issue du DES. Les 6 modules de la maquette sont : communication, épidémiologie, planification/évaluation, économie, droit, environnement. En pratique ces connaissances s'acquièrent par les cours de DES et surtout par des masters.

Cours de DES

Dans certaines villes, des cours spécifiques sont délivrés aux internes de santé publique. Ces cours permettent de couvrir certains des modules à valider.

Masters

En général, la validation d'un master 1 de santé publique en 1 ou 2 ans (parallèlement aux stages) permet de couvrir l'essentiel des modules à valider au cours du DES. Ce master permet d'acquérir les connaissances de base en santé publique. À sa suite, et suivant le domaine d'exercice qui nous intéresse le plus, il est d'usage de réaliser un master 2 dans ce domaine. À la place du master 2, certains font une école de commerce, un master à science Po, ou autre. Une liste des masters 2 de santé publique est consultable sur le lien : Masters . Ils sont très diversifiés, ce qui correspond à la diversité de la spécialité.

Formation pratique

À l'image de la spécialité, les stages sont très divers. Ceux-ci seront plus ou moins variés selon la ville d'internat. Pour valider son DES, l'interne de santé publique doit valider 8 semestres, dont 4 dans des stages de la spécialité. En clair, l'interne de santé publique peut réaliser jusqu'à 4 stages en dehors de sa spécialité (hors filière).

Types de stages

Chaque stage à ses spécificités. Très schématiquement on peut regrouper les stages en 6 grands types de structures :

  • Le laboratoire de recherche : INSERM ou autre. Vous participerez à des études de recherche fondamentale ou appliquée. Que ce soit en épidémiologie, recherche clinique, sociologie, économie, informatique médicale...
  • L'administration : centrale (ministère), agences (AFFSAPS, INVS...), territoriales (ARS). Vous serez amené à gérer un dossier dans le cadre de votre structure.
  • Le laboratoire pharmaceutique ou le cabinet de consultant. Vous serez amené à gérer un ou plusieurs dossiers : mise sur le marché d'un médicament. Revue de la littérature. Organisation des blocs opératoires d'un hôpital...
  • L'organisation non gouvernementale. Vous participerez aux actions de l'ONG ou bien vous serez en charge d'un dossier.
  • Le département d'information médical d'un hôpital. Vous serez en charge de veiller à la production et au contrôle de l'information médicale produite dans l'établissement. Dans certains services, au-delà du codage, ces informations seront utilisées pour réaliser des recherches appliquées (ex : détecter des effets secondaires par l'analyse automatique des données...).
  • Le département de santé publique d'un hôpital. Vous serez en charge de l'aide méthodologique pour la réalisation d'études cliniques au sein de l'hôpital. Dans d'autres établissements, il peut s'agir de la lutte contre les infections nosocomiales

Au cours de son internat, l'interne est invité à réaliser des stages dans divers domaines de la spécialité (un semestre en clinique peut également être intéressant), puis à en réaliser la majeure partie dans son domaine de prédilection.

Activités d'un interne en stage

Les activités d'un interne sont très variables, à titre d'exemple on peut citer :

  • Revue de la littérature
  • Rédaction de protocoles de recherche
  • Rédaction de projets sanitaires, d’éducation thérapeutique, de recueil d’informations...
  • Conduite de projets de recherche
  • Conduite de projets sanitaires, d’éducation thérapeutique, de recueil d’informations...
  • Veille sanitaire
  • Audit de pratiques, d’organisation de soins
  • Analyses statistiques
  • Analyse méthodologique (ex : dossiers d’AMM)
  • Rédaction de rapports
  • Rédaction d’articles scientifiques
  • ...

Horaires

Les horaires sont variables et dépendent des activités du moment et de l'investissement de l'interne. Ils sont beaucoup plus souples que dans les stages cliniques où il est nécessaire de faire la visite à 8h30, de faire la contre-visite l'après-midi, de voir les entrées et de faire les gardes de 18h à 8h. En santé publique il y a des projets à faire et des travaux à réaliser pour une date donnée, à l'interne de s'organiser pour qu'ils soient prêts à cette date.

Gardes ?

Dans certaines villes, les internes de santé publique jusqu'au 4e semestre inclus sont dans le pool de garde des urgences. Il s'agit d'exceptions, en général la réalisation des gardes est facultative. L'interne peut choisir d'en faire ou non.

Choisir sa ville

L'offre de stage est inégalement distribuée entre les villes. Cela n'implique pas que l'on est moins bien formé dans une ville moins pourvue. En effet, un faible nombre de stages est compensé par une connaissance plus poussée de ses chefs et des structures. Il sera également toujours possible réaliser un ou deux semestres dans une autre ville.