Devenir médecin de santé publique

Écrit par Bagot Vincent-dozhwal le . Publié dans La spécialité

Qu'est ce qu'un médecin de santé publique en 3 minutes :

En préparation des ECN ? Dans les pré-choix ?
Des questions sur l'internat, la formation ?
Toutes les réponses sur le site d'info dédié aux externes : 2015 07 06 16 50 59 Devenir Médecin de Santé Publique

La Santé Publique: une spécialité d'avenir au quotidien

Écrit par Jerome de Launay le . Publié dans La spécialité

Santé pub c’est quoi ?

Le plus souvent, lorsque l’on se présente en tant qu’externe voulant choisir la ‘santé pub’ à l’ECN, on a deux types de remarques : la première est du style « Ah…(longue pause avec un visage désolé)…tu veux pas être médecin en fait ?! » et la seconde serait plutôt « T’as raison, moi aussi j’en ai marre de bosser l’ECN » (sic).

Voilà globalement l’image que renvoie la santé publique durant l’externat : une spécialité pour geeks ou déçus de la clinique. Pourquoi ? Tout simplement parce que les tâches de santé publique que l’on apprend durant ces 3 années ne sont pas franchement « sexy » de prime abord et ne reflètent pas sa réalité : des cours de stats plus obscurs les uns que les autres, de la LCA qu’on fait presque à contrecœur « au détriment d’autres matières », des cours avec des profs n’étant pas issus du DES de santé publique pour la plupart, etc. Une autre raison est que, pour beaucoup, « faire santé publique » c’est quelque part faire le deuil de la pratique clinique. Or non seulement certains internes gardent un pied dans la pratique clinique, mais en plus l’interne de santé publique tire aussi sa valeur ajoutée des connaissances cliniques acquises les années précédentes. Et a contrario, ne plus vouloir faire de clinique ne signifie pas que l’on aimerait « faire santé pub » tant cette spécialité est diverse et amène à exercer la médecine différemment.

La spécialité médicale de santé publique

Écrit par José Guerra le . Publié dans La spécialité

 Introduction

"Tu fais de la santé publique, ah c'est intéressant. Mais c'est quoi la santé publique ? Tu es encore médecin ?"

Voici la question que se verront poser tout interne de santé publique et au-delà tout médecin spécialiste de santé publique. Ce texte à vocation à y répondre et à présenter l'internat de santé publique.

De nombreuses autres sources d'informations sont disponibles et pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous invite à les consulter :

De nombreux et très bons posts se trouvent sur le forum e-carabin.

De nombreuses informations sont disponibles sur notre site et sur ceux des associations régionales.

Des présentations sur le sujet ont été réalisées : à destination des externes en 2007 : cliquez ici ; et à destination des nouveaux internes en 2013 : cliquez ici.

Pour ceux qui veulent connaître tous les détails de la formation des internes de santé publique, la remarquable thèse d'exercice du Dr Bruna Alves de Rezende est disponible.

La formation des internes de santé publique en France

Écrit par Bruna ALVES DE REZENDE le . Publié dans La spécialité

Abstract

The postgraduate medical specialist training in Public Health in France has undergone no modification for the past 20 years, whilst the legal framing of the discipline has been redefined and the fields of action of the medical specialist progressively extended in the period. We present the results of a survey conducted by the national medical specialist trainees’ association (CLISP) in 2009 to describe the configuration of the postgraduate medical education in public health in France, the satisfaction level of trainees and the main bearings of their courses.
The survey had two sections: the first one described the configuration of the postgraduate public health medical education programs and was completed by the trainees’ local referee. The second one was sent to all postgraduate public health medical students and aimed to describe their satisfaction level and their courses.

All referees (n = 26), and 173 trainees (70,6%) participated. Our results revealed a heterogeneous configuration of the postgraduate programs both from a national and a regional perspective. The diversity of trainings is little (only one region offered trainings in all the identifiable fields of activity of the medical specialist) and academic courses are underdeveloped (students had no lecture in 8 universities (29,6%) and less than recommended in half of the 18 others).
Notwithstanding this, the overall satisfaction was high (93,6%), as was satisfaction with the trainings (87,9%). Academic courses were on the opposite severely jugged (26,6%).
This survey allowed for the description of the configuration of postgraduate medical training in public health in France in 2009. It has also allowed for the identification of needs for improvement. The high satisfaction level of trainees is possibly related to good supervision in trainings and to the low constraints of postgraduate programs that allow easy adaptation of the courses to individual professional expectations.

 Full Text: cliquez ici