Représentant d'interrégion

le .

Les représentants d’interrégions constituent un relais indispensable entre le CliSP au niveau national et les internes de chaque ville. Grâce à leur connaissance des problèmes spécifiques de leur interrégion, ils permettent au CliSP de construire une vision de l’ensemble de la situation de la formation au niveau national.

Missions

  • Contribuer à la gouvernance du CliSP en formulant des propositions d’actions et en votant les orientations de l’association ;
  • Assurer la communication des internes de l’interrégion vers le CliSP, en faisant remonter les questions exprimées et les problèmes soulevés dans l’interrégion ;
  • Consulter (et le cas échéant faire débattre) les internes de l’interrégion en amont des réunions du CliSP, sur les points de l’ordre du jour qui le nécessitent, pour faire remonter les positions des internes ;
  • Participer aux 4 réunions annuelles du CliSP à Paris (transports remboursés) et y témoigner du point de vue des internes de son interrégion ;
  • Intégrer et participer aux groupes de travail chargés de la mise en œuvre des projets entre les réunions du CliSP ;
  • Promouvoir la cohésion interrégionale en facilitant les échanges entre les internes de l’interrégion ;
  • Tenir à jour les informations de l’interrégion (annuaire des internes en cours de formation, coordonnées des référents de villes et coordonnateurs) ;
  • Répondre aux sollicitations ponctuelles du bureau du CliSP.

 Élection

Les candidats au poste de représentant d'interrégion sont invités à le faire savoir à leurs représentants actuels et à déposer leur candidature sur l'évènement de la page Facebook du CliSP dédié aux élections.

Les 2 représentants de chaque interrégion sont élus par les internes de cette interrégion à l’issue d’un vote, dont le mode de scrutin est laissé à la discrétion des membres de l’interrégion.

Charge de travail

La charge de travail est très variable selon la motivation de l’interne et le temps qu’il peut consacrer à ce rôle. Il lui suffit d’environ 1h par semaine pour remplir ses missions générales, néanmoins il est indispensable pour le bon fonctionnement de l’association que chaque représentant d’interrégion participe en plus à un ou plusieurs groupe(s) de travail. En effet, les membres du collège en constituent la force de travail, et sans eux rien ne serait réalisé ! Par ailleurs, le fait de disposer de 2 représentants par interrégion facilite la répartition du travail.

À ceci il faut ajouter la participation à 4 réunions par an. Celles-ci ont lieu le samedi après-midi à Paris. Les transports sont remboursés.

D’après les statuts, « en cas de vacance d’un ou plusieurs sièges, les membres de l’interrégion concernée sont appelés à élire de nouveaux membres du Collège ». Un représentant d’interrégion qui ne se sentirait plus en capacité de jouer pleinement son rôle ne doit donc pas hésiter à se faire remplacer, pour assurer la représentativité des internes de son interrégion et le bon fonctionnement de l’association.

Intérêt pour le candidat

Ce poste peut apporter différentes compétences pour l’interne qui s’y engage :

  • Découverte du monde associatif en général, et du CliSP en particulier ;
  • Visibilité auprès des autres internes et des enseignants ;
  • Compréhension des enjeux actuels de l’internat de santé publique (formation pratique et théorique, statut des internes, devenir des internes après l’internat…) ;
  • Apprentissage du travail en groupe / à distance et initiation à la gestion de projet ;
  • Développement de nouvelles compétences (fédération des différents acteurs, communication, organisation de séminaires…) ;
  • Rencontre et échanges avec les internes de subdivisions et formations diverses.