Apéro-info santé pub' - ECNi 2018

le . Publié dans Infos

 Dernière MAJ : 16/08/2018

echangesisp

Les internes de différentes villes vous proposent des rencontres autour d'un verre.

Venez discuter de l'internat de santé publique pour avoir un vrai retour d'anciens et de poser toutes les questions qui vous taraudent l'esprit !

Villes ayant organisé des dates : Bordeaux, Dijon, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Nîmes, Paris, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Toulouse, Tours
(cliquez sur "Lire la suite" pour le détail)

Pour les référents locaux : n'hésitez pas à transmettre vos rendez-vous à admin.web@clisp.fr, elles seront rajoutées à l'article.

Journée formation AMISP

le . Publié dans A venir

AMISP LOGO

Une journée de formation est organisée par l'association des médecins inspecteurs de santé publique et des médecins de santé publique le 20 Septembre prochain sur le thème :

  • Données de santé en région. Apport des offreurs de soin dans la prévention.

Les inscriptions pour cette journée de formation sont désormais possibles sur le site :

http://amisp.fr/site/inscription-a-la-journee-2018

et voici le programme : Programme AMISP

Convention on Health Analysis and Management

le . Publié dans A venir

cham2018

La dixième convetion CHAM se tiendra à Paris les 28 et 29 septembre. Pour mener une reflexion sur les enjeux de santé publique avec un grand angle, voici quelques intittulés de débat auxquels vous pourrez assister :

  • Une haute autorité de santé européenne ?
  • Prêts pour un dossier médical européen ?
  • Patients, vers une prise en charge trans-nationale ?
  • Europe de la santé : harmoniser les polotiques nationales.

Le programme complet de ces deux journées : ici

 

Actualités - Juillet 2018

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

Polio :
Un cas de polio a été confirmé le 26 juin en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ce pays avait été déclaré comme ayant éradiqué cette maladie en 2000, mais certaines régions et communautés présentent un faible taux de vaccination : 61% dans la province en question. Il ne s'agit cependant pas d'une forme sauvage mais un poliovirus circulant dérivé d’une souche vaccinale (PVDVc). Deux autres enfants ont également été reconnus comme porteurs au sein de la même communauté. Une réponse anti-épidémie a été lancée pour surveiller la transmission et rattraper les vaccinations. Pour rappel, la polio n'était encore présente qu'en Afrique jusqu'à maintenant : endémique dans 3 pays (Afghanistan, Nigeria et Pakistan) et en épidémies ponctuelles dans 4 autres (Congo, Syrie, Somalie et Kenya).
Sources : Global Polio Eradication Initiative // OMS international // OMS Pacifique occidental

Rougeole en France :
Après le pic épidémique d'avril 2018, l'incidence se stabilise avec en moyenne 50 cas hebdomadaires déclarés. Au 24 juin 2018, 2567 cas ont été déclarés depuis le 6 novembre 2017, début de cette nouvelle vague épidémique. La Nouvelle Aquitaine reste la région la plus touchée, malgré une baisse des nouveaux cas, et déplore récemment un deuxième décès parmi les trois de 2018. La rougeole reste potentiellement très grave puisque 88 % des cas de rougeole sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés, principalement chez les moins de 1 an, et entraine l'hospitalisation de 22% des cas déclarés.
Sources : Santé Publique France

Fin des ECNi :
Trois ans après la réforme des épreuves classantes nationales d'entrée, celles-ci sont à nouveau remaniées. Les ministres Agnès Buzyn et Frédérique Vidal ont ainsi annoncé que le concours de fin de 6° année sera remplacé par trois notes : un examen en fin de 5e année qui valide les acquis, un examen en fin de 6e année plus axé sur les aspects cliniques, avec par exemple des épreuves en simulation, et le parcours. Tout ceci sera intégré pour aboutir à un système de "matching" qui déterminera l'affectation des internes. Cette nouvelle réforme concernera les étudiants débutant leur externat en 2019.
Sources : Ministère de la santé : Discours de Mme Buzyn / Dossier de presse // Anemf

Editorial du président - Bulletin 36

le . Publié dans Editorial

2017 SylvainGautier

Nous voilà arrivés aux termes d’une riche année universitaire pour les internes de santé publique et le CliSP. Le chapitre qui s’ouvre aujourd’hui est celui du CliSPro, notre évènement professionnalisant, qui chaque année nous permet, en quelque sorte, de nous introspecter et de penser à demain. Il est, tout à la fois, l’instant du bilan et celui d’un nouvel élan.

Médecin de santé publique : trouver sa voix

Prosaïquement, le CliSPro se propose, en effet, de nous préparer à l’entrée dans le « grand monde », celui de l’exercice professionnel plein et entier. Nous le savons, le chemin est jonché d’obstacles, le saut est angoissant, parfois on aimerait avoir déjà franchi le cap jusqu’à ce que nos aînés nous disent regretter ce temps d’insouciance… Quoi qu’il en soit, ne tuons pas le temps mais essayons, dès à présent, de trouver notre voie.

Cette année, nous souhaitions nous arrêter sur la manière dont le médecin de santé publique participe à la communication en santé. Entre les situations de crise sanitaire et les messages de prévention, les exemples sont légion en la matière mais les ressources et la formation limitées. Pourtant, en aide à la décision, nous serons amenés à conseiller, vulgariser, plaider et parfois même communiquer nous-mêmes, auprès de décideurs, de communautés ou de populations. Quelle est alors notre responsabilité ? Comment construire un message evidence-based ? Jusqu’où aller et comment ne pas être néfaste dans ce que l’on dit et la manière dont on le dit ? Finalement, comment délivrer une information claire, loyale et appropriée à une échelle populationnelle plutôt qu’individuelle ?

Bulletin 36 - Juin 2018

le . Publié dans Bulletins

bulletin36

Vous trouverez ici le numéro 36 du Bulletin du CliSP dont la parution a lieu à l’occasion du CliSPro des 27-28 juin 2018, à Paris.

Au programme de ce numéro :

  • Éditorial du Président
  • Interviews : Morgane Lannes, Icone Médiation Santé
  • Entrepreneur d'Intérêt Général : Sébastien Cossin
  • Stage à l'étranger : Paul Neveux
  • Créer sa boîte : Vincent-Dozhwal Bagot
  • Lecture : Le principe de prévention : le culte de la santé et ses dérives
  • Euronet MRPH : le mot de l'équipe française

 

 

Téléchargez le bulletin

Suivre la formation MISP pendant son internat

le . Publié dans Maquette

Le diplôme de santé publique

Le diplôme de santé publique (DSP), enseigné à l’EHESP, est délivré conjointement par les ministres en charge de la santé et de l’enseignement supérieur.

C'est la formation à destination des Médecins Inspecteurs de Santé Publique (MISP) venant d'être recrutés. Mais elle peut également être suivie en tant qu'auditeur libre ! Le contenu est identique et les promotions sont mixtes, seules les modalités de validation diffèrent.

La formation dure un an, du premier janvier au 31 décembre. Elle est composée de 12 à 26 semaines d'enseignements en alternance avec 26 semaines de stage, principalement en ARS. Le contenu est personnalisable pour chaque participant en fonction de ses compétences initiales. Diverses unités d'enseignements sont proposées : fondamentaux en santé publique ; environnement institutionnel, professionnel  et partenariat ; politiques territoriales de santé ; cadre juridique et droit appliqué à l’action sanitaire et sociale ; financement du système de santé ; prévention et promotion de la santé ; inspection / audit / contrôle ; veille et sécurité sanitaire et gestion de crise ; management d’équipe et de projet ; évaluation ; communication professionnelle et scientifique ; module interprofessionnel de santé publique.

Fiche descriptive du Diplôme de Santé Publique
Arrêté du 30 avril 1997 relatif au DSP