EuroNet MRPH Spring Meeting - Torino 2019

le . Publié dans A venir

Torino banner

The Italian Public Health residents welcome you to Torino for the EuroNet Spring Meeting 2019, from the 11th to the 13th of April 2019! We are organizing an experience that will strengthen the bonds between fellow residents and help our association to grow even more! We would like to have even greater participation than the previous ones, not just from EuroNet delegates, but from PH residents of all Europe in general.

What we also wish with this meeting, is to help EuroNet to be better known especially among Italian residents, and to do this we decided to join the Spring Meeting with the Italian Association of Public Health Residents (Consulta degli Specializzandi SItI) delegate assembly, which will be held on the 10th of April in Torino.

So expect a great EuroNet Meeting!

Actualités - Mars 2019

le . Publié dans Infos

2015 11 24 NewsActualités en santé publique :

148 millions de dollars US...

...c’est la somme qui a été demandée en urgence aux donateurs engagés dans la riposte contre la flambée d’Ebola en République Démocratique du Congo par le directeur général de l’OMS (le Dr Tedros), afin que l’agence puisse poursuivre son travail et éviter un retour en arrière. Au 26 janvier, moins de 10 millions de dollars US avaient été promis.

La situation est problématique à plusieurs points de vue, le Dr Tedros la qualifiant comme étant « sans précédent » et que « jamais il ne s’est produit une flambée d’Ebola dans de telles conditions, avec une population très mobile et de nombreuses lacunes du système de santé ».

Sur le plan sécuritaire, la situation est également compliquée avec l’attaque récente d’un établissement de santé géré par Médecins Sans Frontière à Katwa.

Pour autant la riposte sanitaire contre la flambée d’Ebola se poursuit, le Dr Tedros soulignant qu’il est de la responsabilité de tous de mettre fin à cette flambée.  

Source : OMS

Antalgiques opioïdes : l’ANSM publie un état des lieux de la consommation en France

Alors qu’aux États-Unis la crise des opioïdes ne cesse de faire parler d’elle, l’ANSM publie un rapport sur la consommation des antalgiques opioïdes en France, dans le cadre de sa démarche de surveillance globale de l’utilisation des médicaments utilisés dans la prise en charge de la douleur.

Ainsi l’agence note qu’en l’espace de dix ans, la consommation d’antalgiques opioïdes a augmenté. Mais cette augmentation s’inscrit dans la politique d’amélioration de la prise en charge de la douleur, notamment des plans ministériels de lutte contre la douleur ayant été mis en place depuis 1998.

Néanmoins, l’agence observe également une augmentation du mésusage ainsi que des intoxications et des décès liés à l’utilisation des antalgiques opioïdes, qu’ils soient faibles ou forts, sans que la situation ne soit pour autant comparable à celle observée en Amérique du Nord.

L’enjeu, pour les autorités sanitaires françaises, consiste à sécuriser au mieux l’utilisation des antalgiques opioïdes sans restreindre leur accès aux patients qui en ont besoin.

Source : ANSM (le rapport)

Quelles performances pour le programme de dépistage organisé du cancer du sein en France ?

Cancer féminin le plus fréquent en France (59 000 nouveaux cas estimés en 2017) et première cause de mortalité chez la femme (environ 12 000 décès par an), le cancer du sein fait l’objet en France d’un programme de dépistage depuis 2004.

Ce programme est organisé au niveau national par la Direction générale de la santé (DGS), en collaboration avec l’Assurance maladie et l’Institut national du cancer (INCa). Au niveau régional, il est organisé par les agences régionales de santé (ARS) et au niveau départemental par des structures de gestion du dépistage. Les données recueillies chaque année sont transmises à Santé publique France, afin de constituer la base de données nationale du programme et d’en calculer les indicateurs nationaux et intra-nationaux afin d’en produire l’évaluation épidémiologique.

C’est cette évaluation qui a été publiée en février de cette année pour la période 2004-2014 et  dont Santé publique France livre les résultats.

Source : Santé publique France (le rapport)

Un senior à domicile sur cinq aidé régulièrement pour les tâches du quotidien

En 2015, 3 millions de personnes, âgées de 60 ans ou plus et vivant à domicile, déclarent être aidées régulièrement pour les activités de la vie quotidienne. Elles reçoivent le plus souvent une aide pour le ménage et les courses.

L’aide peut être représentée par des membres de la famille et/ou par des professionnels. Alors que les seniors les plus autonomes sont aidés en majorité uniquement par leur entourage, l’aide mixte devient prépondérante pour les plus dépendants. Il est à noter que 50% des seniors aidés le sont uniquement par leur entourage. Le nombre d’aidants augmente avec le niveau de dépendance.

Parmi les personnes aidées, une femme sur cinq et presqu’un homme sur deux le sont uniquement par leur conjoint.

Ces chiffres ont été obtenus d’après l’enquête Capacités, aides et ressources des seniors (CARE) de la DREES qui interroge 15 000 personnes à domicile.

Source: DRESS

Rapports/avis/articles d’intérêt:

Publication de journaux:

 

Newsletters:

 

Séminaires:

Embryons génétiquement modifiés : le CCNE appelle à une gouvernance renforcée au niveau mondial

SANFI 2019

le . Publié dans Séminaire national

Les internes de santé publique de Nice, Toulouse et Montpellier-Nîmes sont très heureux de vous convier à la 15eme édition du Séminaire Annuel de Formation des Internes de Santé Publique (SANFI 2019) sur le thème "Ethique et santé publique" qui se déroulera les 24, 25 et 26 avril 2019 dans la ville historique de Montpellier !

Qui dit éthique dit discussions et interactions. C'est pourquoi sont prévus - outre les plénières - trois tables rondes, un après-midi consacré à des ateliers-débats autour de projets de santé publique menés par des internes de toute la France et un cinéma débat autour du film Bienvenu à Gattaca. Afin d'enrichir les échanges, les étudiants de sociologie, économie, sciences politiques, droit et philo de l'université de Montpellier ont également été invités (uniquement aux conférences). Préparez-vous à délier vos langues...

 

En parlant de délier les langues... il faut savoir que l'équipe est également sur le coup pour vous concocter un joli petit programme social - classique mais efficace - avec restaurant sur les rives du Lez le mercredi soir, visite du centre historique le jeudi après-midi suivie d'une grosse soirée dans un lieu atypique qui ne saura que vous séduire !

 

Pour accéder au site du SANFI Sud c'est ici : https://ispsud.fr/

Pour télécharger le programme scientifique prévisionnel c'est ici : Télécharger le programme prévisionnel

Pour s'inscrire c'est ici : Lien d'inscription 

Attention! Il est nécessaire d'être adhérent au CLiSP pour pouvoir s'inscrire, si ton adhésion n'est pas à jour voici le lien pour la renouveler :  cotisation CLiSP sept 2018-sept 2019

 

Enfin n'oubliez pas que la réunion de printemps du CLiSP aura lieu le 23 avril après midi à Montpellier, tous les internes y sont conviés! 

Ça peut être l'occasion de découvrir le fonctionnement de l'association et les sujets du moment! 

(Un hébergement étant possible dès le 23/04 au soir, vous pouvez assister à cette réunion sans frais supplémentaire!!)

 

En espérant vous compter parmi nous en avril !

 

L'équipe organisatrice du séminaire

 IMG 2873IMG 2872

16ème Université d’été francophone en santé publique – 30 juin au 5 juillet 2019

le . Publié dans A venir

Du 30 juin au 5 juillet 2019, l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne Franche-Comté, l’UFR des sciences de santé de Besançon, l’École des hautes études en santé publique (EHESP), Santé publique France et leurs partenaires organisent la 16ème édition de l’Université d’été francophone en santé publique à Besançon. Avec pour fil conducteur le concept de Promotion de la santé, cette semaine d’enseignements et de débats basée sur la mise en commun de compétences, expériences et pratiques se donne pour objectif de répondre collectivement à des problématiques d’actualité dans le champ de la santé publique.

Plus d'informations ici.

Marseille 2019: Building bridges for solidarity and public health

le . Publié dans A venir

Appel à communications

EPH Marseille 2019

Le pont à rebours est lancé ! L’appel à communication est ouvert. Il est temps de songer aux travaux que vous souhaitez valoriser et partager, aux réflexions que vous souhaitez initier. Les formes possibles de participation sont nombreuses.

Plus d'informations ici.

10ème congrès annuel SFSE

le . Publié dans A venir

Appel à communications

Les inégalités socio-environnementales de santé

La Société Française de Santé et Environnement, transformée récemment en Société Francophone de Santé et Environnement co-organisera avec l'INERIS son prochain congrès les 27 et 28 novembre 2019 à Paris sur le thème inégalités socio-environnementales de santé.

Les sessions prévues pendant le congrès porteront sur : Justice sociale et justice environnementale, Mécanismes, méthodes et outils, Du diagnostic à l’action : répondre aux besoins des territoires.

Date limite de dépôt des résumés : 30 avril 2019 - Plus d'informations ici

Actualités - Février 2019

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

Problèmes de santé des migrants : des risques majorés comparés aux habitants des pays d’accueil ?

C’est la conclusion du tout premier rapport portant sur la santé des personnes déplacées en Europe, réalisée par le bureau Europe de l’OMS en partenariat avec l’Institut National italien de la santé, de la Migration et de la Pauvreté (INMP).

Après avoir examiné plus de 13 000 documents, le rapport fait la synthèse des dernières données disponibles sur la santé des réfugiés et des migrants, notamment qu’un pourcentage important de ceux qui sont affectés par le VIH se sont infectés après leur arrivée en Europe et non avant.

Ce rapport met également en lumière d’autres problèmes de santé affectant les migrants, comme les pathologies psychiatriques ou les maladies non-transmissibles. Le rapport avance également des pistes pour améliorer la santé des réfugiés et des migrants en Europe.

Source : OMS Europe

Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022

Les conduites addictives concernent un très grand nombre de français et représentent un défi important pour la société. Quelle que soit la manière de consommer (consommateurs quotidiens, occasionnels), la substance ou le comportement incriminés (tabac, alcool, cannabis, jeux), les addictions s’étendent sur beaucoup de domaines et sont réparties sur tous les territoires.

Ce plan, qui fait suite au plan gouvernemental 2013-2017, actualise et intensifie la politique de lutte contre les pratiques addictives et s’articule autour de six grands défis :

 

  1. Protéger dès le plus jeune âge

  2. Mieux répondre aux conséquences des addictions pour les citoyens et la société

  3. Améliorer l’efficacité de la lutte contre le trafic

  4. Renforcer les connaissances et favoriser leur diffusion

  5. Renforcer la coopération internationale

  6. Créer les conditions de l’efficacité de l’action publique sur l’ensemble du territoire

Source : MILD&CA (le plan)

Évolution de la perception des risques de tabagisme en France : Baromètre Cancer 2015 de Santé publique France et de l’InCa

Premier facteur de risque évitable de cancer en France, le tabac a été déclaré responsable en 2015 de plus de 66 000 cas de cancers chez les adultes de plus de 30 ans.

Or, de la même manière que les mesures de lutte antitabac et les politiques de prévention, les perceptions de la population sur le tabagisme, ses risques associés et les bénéfices liés à l’arrêt peuvent influencer les comportements. C’est ce qu’analyse l’étude Baromètre Cancer de Santé publique France et l’Institut national du Cancer parue récemment.

Plusieurs points ressortent notamment

 

  • la perception du risque de cancer lié au tabagisme, très élevée dans la population française

  • le sentiment d’être bien informé sur les effets du tabac sur la santé, également très répandu avec plus de neuf personnes sur dix se déclarant bien ou très bien informés.

Il faut cependant nuancer ces perceptions en fonction des catégories socioprofessionnelles : en effet, ce sentiment est moindre chez les personnes sans diplôme et parmi les personnes aux revenus les plus faibles.

Sources : Santé publique France

 

Le Collège de France ouvre une nouvelle chaire consacrée à la Santé Publique

Créée en partenariat avec Santé publique France, la chaire de Santé Publique du collège de France est destinée à encourager l'excellence de la recherche et le débat intellectuel au meilleur niveau sur les questions de santé publique. Le professeur Arnaud Fontanet a été invité par l’Assemblée du Collège de France à occuper pendant une année cette chaire.

Dans son enseignement au Collège de France, intitulé « L'épidémiologie, ou la science de l'estimation du risque en santé publique », le Pr Arnaud Fontanet montrera que l’épidémiologie, à travers son histoire et les défis auxquels elle est confrontée, demeure une discipline exigeante et capable d’évoluer. Cette discipline a pour but d’affiner toujours plus notre compréhension des causes de la maladie, notamment les nouvelles pandémies dont le rythme d’émergence est estimé à cinq ans.

A partir de ses recherches, il tentera de répondre à quelques questions : Quels sont les niveaux de preuve et de causalité en épidémiologie ? Devons-nous encore avoir peur des pandémies ? Quels sont les apports concrets de cette discipline à la santé humaine ?

Il consacrera ensuite plusieurs séances aux cas qui l’ont occupés dans sa carrière et dont il est l’un des meilleurs spécialistes : l’hépatite C en Egypte ; le virus Zika et son vecteur Aedes aegypti ou encore le SRAS et le MERS dans une perspective de santé globale.

Sa leçon inaugurale a eu lieu le 31 janvier et ses cours débuteront le 4 février. Ces enseignements sont ouverts à tous sans condition d’inscription préalable, et seront mis en ligne et diffusés au fur et à mesure sur le site web du Collège de France.

Sources : Santé publique France (dossier de presse)

Rapports/avis/articles d’intérêt:

  Publication de journaux:

Newsletters:

 Séminaires:

Embryons génétiquement modifiés : le CCNE appelle à une gouvernance renforcée au niveau mondial