Rencontre-débat de la FNES pour les éléctions - 24 Mars 2017

le . Publié dans Passés

2017 03 17Propositions questions Fnes Présidentielles 2017.pdf

A l’occasion de l’élection présidentielle, la FNES (Fédération Nationale d’Education et de Promotion de la Santé) propose des perspectives pour agir, innover et questionner les projets de santé des candidats.

Rencontre-Débat : Promouvoir la santé pour tous : le pouvoir d’agir

 Vendredi 24 Mars 2017 de 10h à 13h

Archives nationales (Pierrefitte-sur-Seine – Métro Saint Denis – Université – Ligne 13)

Propositions et questions aux candidats à l’élection présidentielle 2017: Au-delà des « bonnes intentions » affichées par l’ensemble de la classe politique, comment agir autrement pour la santé et le bien-être de la population en France ?

Les questions liées aux soins et à leur prise en charge ont été largement abordées par les candidats à la présidentielle. De façon surprenante, tout ce qui relève de la promotion de la santé et de la prévention est traité de manière incantatoire, sans propositions précises et concrètes pour développer une véritable politique de santé publique. Elle fait cruellement défaut dans notre pays.

Quelles mesures concrètes allez-vous prendre ?

La Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes) et ses partenaires ont décidé d’élaborer des propositions et d’interroger les représentants de plusieurs candidats à partir de 10 questions portant notamment sur l’environnement, la petite enfance, la démocratie en santé, la politique pour agir sur les déterminants de santé, la lutte contre les puissants lobbys s’opposant aux initiatives de santé publique, la place du numérique…

Pour échanger sur ces différents sujets, la Fnes a invité des représentants des candidats à l’élection présidentielle :

  • Frédéric Pierru, chercheur en sociologie, CNRS, responsable du programme santé de Jean-Luc Mélenchon
  • Alfred Spira, Professeur de Santé publique, Conseiller Santé de Benoît Hamon
  • Jean-Louis Touraine, Député du Rhône, Secrétaire de la Commission des Affaires sociales, soutien d’Emmanuel Macron
  • Autres (contacts en cours au moment de l’impression de ce programme)

Charlotte Marchandise-Franquet, candidate à la présidentielle, Primaire citoyenne, a également été conviée à prendre part au débat.

Si vous souhaitez participer à cet événement, nous vous invitons à vous inscrire en cliquant sur le lien suivant :  lien. Ce formulaire vous permettra de préciser vos nom, prénom et coordonnées ainsi que des informations demandées pour des raisons de sécurité par les gestionnaires des Archives Nationales. Merci de compléter le formulaire le plus rapidement possible car le nombre de places est limité et l’inscription obligatoire.

Infos pratiques :

Congrès ADELF-SFSP

le . Publié dans Passés

2017 01 29 SFSP congres

MAJ 14/03/2017 : prolongation de l'appel à communication jusqu'au 21 mars

Congrès ADELF-SFSP 2017 « Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques» - du 4 au 6 octobre 2017 à Amiens

La Société française de santé publique a le plaisir d’annoncer l’ouverture de l’appel à communications et des inscriptions dans le cadre de son prochain congrès qu’elle organise avec l’Association des Epidémiologistes de Langue Française (ADELF), sur "Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques " du 4 au 6 octobre 2017 à Amiens.

Fortes de la réussite du congrès de Bordeaux en 2013, l’Association des épidémiologistes de langue française (Adelf) et la Société française de santé publique (SFSP) ont décidé d’organiser un nouveau congrès conjoint à Amiens en octobre 2017. La dernière édition a montré tout l’intérêt de rapprocher nos communautés. Pour tous se posent les mêmes questions à des degrés divers : comment apprécier les besoins de santé ? Que sait-on de l’état de santé d’une population ? Quels en sont les principaux déterminants ? Peut-on agir dessus et comment ? Comment évaluer l’efficacité, l’équité et l’efficience des actions, programmes et politiques de santé ? Comment s’appuyer sur les connaissances scientifiques pour construire, planifier, et évaluer des actions de terrain ? Comment organiser la pluridisciplinarité ?

L’appel à communications est ouvert du 25 janvier au 21 mars 2017 sur le site www.sfsp.fr

Pour pouvoir bénéficier du tarif préférentiel d’inscription au congrès, veuillez-vous inscrire avant le 10 juillet 2017.

Vos propositions de communication sont vivement attendues et rendez-vous du 4 au 6 octobre 2017 à Amiens.

Actualités - février 2017

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

  • L'ANSES a publié son avis sur les nouveaux système d'information nutritionnelle (SIN). L'agence devait évaluer 5 différents systèmes pour la communication au grand public de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Dans l'avis rendu, les experts de l'agence critique la démarche des SIN, la jugeant trop simpliste pour pouvoir capturer les relations entre alimentation et santé. Ils concluent en affirmant que dans l'état actuel des connaissances les SIN ne peuvent être évalués sur leurs capacités à améliorer l'état de santé de la population. La SFSP a critiqué cet avis : avis de l'ANSES - déclaration de la SFSP .
  • L'OMS publie pour la première fois une liste de 12 familles de bactéries représentant le plus gros risque pour la santé des populations, du fait de leur résistances particulières aux antibiotiques. L'institution réaffirme également l'importance de la recherche de nouveaux antibiotiques pour lutter contre les formes résistantes de tuberculose : liste - déclaration sur la tuberculose.
  • Tenue de la seconde consultation mondiale sur la santé des migrants,  organisée pour partie par l'OMS : lien.
  • En préparation au lancement de la campagne Mars bleu, visant à informer sur le cancer colorectal et à organiser son dépistage auprès des 50-74 ans, Santé Publique France publie les données de dépistage 2015-2016 : lien.

SISPO management et communication - Tours - 23 et 24 mars

le . Publié dans Infos

QU’EST-CE QUE LE SISPO ?

C’est le Séminaire annuel interrégional de formation des internes de Santé Publique du Grand Ouest. Cet événement s’inscrit dans le cursus pédagogique des internes des villes d’Angers, Brest, Nantes, Poitiers, Rennes et Tours. Chaque année, une ville différente de l’interrégion accueille les internes qui se retrouvent pour un séminaire de deux jours autour d’un grand thème de santé publique.

COMMENT CELA SE PASSE-T-IL ?

Ce séminaire sera organisé du jeudi 23 mars au vendredi 24 mars 2017 à Tours. Des intervenants, choisis pour leur expertise dans un domaine, s’exprimeront autour du sujet « Management et Communication en Santé ». Ce sera l’occasion d’aborder des questions de leadership, gestion d’équipe, résolution des conflits, communication auprès d’un employeur ainsi que la communication et l’animation autour d’un projet.

En parallèle, un programme social entourera le séminaire : restaurant, soirée, visite de Tours…

Les informations pratiques (inscription, hébergement, restauration...) seront communiquées prochainement. Nous précisons déjà que la participation à l’événement sera gratuite pour les internes de santé publique du grand ouest et ouvert à l'ensemble des internes de santé publique.

A très vite sur Tours !

Actualités - janvier 2017

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

  • Baisse notable de la consommation de cigarette, possiblement liée à la campagne "Moi(s) sans tabac" : lien OFDT - réaction de la ministre
  • Mise en place d'une campagne massive de vaccination à grande échelle sur le campus de l'université de Bourgogne suite à 3 cas de méningocoque de souche W, dont deux décès. Jusqu'à 30 000 étudiants seront sollicités pour se faire vacciner : lien
  • Santé Publique France soutien les bonnes résolutions des Français ! Lien
  • Déclaration commune des pays membres de l'OCDE sur la prochaine génération des réformes de la santé : lien
  • Déclaration commune des pays africains sur l'accès à la vaccination : lien (OMS - anglais)
  • Etape dans la mise en place du tiers payant : c'est désormais un droit pour tous les patients couverts à 100% par la sécurité sociale et les médecins peuvent le proposer à tous leurs patients. Il sera définitivement mis en place à partir du 30 novembre 2017, le tiers payant (pour la partie sécurité sociale) sera alors un droit pour tous les français : lien.

Enquête Santé mentale des jeunes et futurs médecin

le . Publié dans Infos

Santé mentale des jeunes et futurs médecins : 
Lancement d’une grande enquête nationale.

2017 02 02 AfficheenquetesantementaleLes jeunes et futurs médecins sont des catégories de soignants particulièrement touchées par le risque suicidaire. Une étude internationale publiée dans le JAMA fin 2016, a annoncé ces chiffres : 11,1% de risques suicidaires chez les étudiants en médecine et 27,2% de dépression.

Nous n’avons à ce jour que peu d’informations quant aux déterminants des risques psycho-sociaux des jeunes et futurs médecins.

C’est pourquoi, à l’initiative de l’ISNI, les structures jeunes (ANEMF, ISNAR-IMG, ISNCCA et ISNI) ont décidé d’agir pour évaluer l’importance du problème, identifier les facteurs favorisants et apporter des solutions adaptées et concrètes.

Nous avons travaillé de concert pour réaliser une grande enquête nationale auprès des externes, internes, chefs de clinique assistant(e), assistant(e)s hospitalo-universitaires et assistant(e)s spécialistes. Cette enquête permettra de mieux comprendre les mécanismes déterminants de la souffrance psychique des jeunes et futurs médecins.

Les résultats, disponibles au printemps 2017, feront l’objet d’un travail approfondi afin de mettre en place un ambitieux plan de prévention et de prise en charge des risques psycho-sociaux à destination des jeunes professionnels de santé.

La qualité des soins est tributaire du bien-être des soignants !

Pour l’ISNI, Oliver LE PENNETIER, Président
Pour l’ISNAR-IMG, Camille TRICART, Présidente
Pour l’ANEMF, Antoine OUDIN, Président
Pour l’ISNCCA, Alexis LEPETIT, Président par interim

Pour lire le communiqué en ligne : cliquez ici !

Pour remplir le l'enquête suivez ce lien : http://isni.limequery.com/529655?lang=fr

Contacts presse :
Olivier LE PENNETIER – Président de l’ISNI – president@isni.fr | 06.50.67.39.32
Leslie GRICHY – Vice-présidente questions sociales de l’ISNI  – questionssociales@isni.fr | 06.31.20.05.86
Camille TRICART – Présidente de l’ISNAR-IMG – president@isnar-img.com | 06.73.07.53.01
Stéphane BOUXOM – Porte-parole de l’ISNAR-IMG – porteparole@isnar-img.com | 06.73.07.52.85
Antoine OUDIN – Président de l’ANEMF – president@anemf.org | 06.45.87.97.02
Clément LE ROUX – Vice-président Santé Globale de l’ANEMF – santeglobale@anemf.org | 06.06.45.15.02
Alexis LEPETIT – Président par interim de l’ISNCCA – president@isncca.org | 01.45.87.85.43
Ludivine NOHALES – Vice-présidente de l’ISNCCA – ludivine.nohales@gmail.com | 06.32.52.72.57

Actualités - décembre 2016

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

  • Début de phase épidémique pour la grippe (à partir de la 50e semaine de l'année 2016), celle-ci s'ajoute à l'épidemie de gastro-entérite déjà présente sur le territoire depuis plusieurs semaines : données du réseau sentinelle - recommandations de Santé Publique France
  • Du fait des nombreux épisodes de pollutions de l'air en décembre, Santé Publique France rappelle les liens entre pollutions atmosphérique et Santé : lien
  • L'Inca a publié une étude d'évaluation médico-économique du dépistage du cancer du col utérin (CCU). Elle confirme l'interêt du dépistage organisé et identifie les stratégies basées sur le test HPV et par frottis cervico-utérin avec une fréquence lente, comme étant les plus utiles. L'Inca soutient donc l'élaboration d'un programme de dépistage organisé (au même titre que pour le cancer du sein), intialement par FCU (tous les 3ans) puis par test HPV (tous les 5 ans). Le lancement du dépistage organisée pour le CCU est prévu pour novembre 2017 : lien
  • A partir du 1er janvier 2017 le montant de remboursement maximum par les mutuelles sera fixé à 100% du tarif de la sécurité sociale (il était fixé à 125% depuis 2015) : analyse de 60 millions de consommateurs