Actualités - mars 2017

le . Publié dans Infos

2015 11 24 News

Actualités en santé publique :

  • L'OMS lance une campagne de lutte contre les erreurs médicamenteuses avec un objectif ambitieux : diviser par deux le nombre d'erreurs en 5 ans. Parallèllement, la campagne visant à informer sur la dépression (récemment estimée comme étant la première cause de mauvaise santé dans le monde) lancée dans le courant de l'année dernière, aura pour apogée la journée mondiale de la santé, soit le 7 avril prochain
    Communiqué de presse : sur la campagne contre les erreurs médicales - sur la campagne visant la dépression
    Page de la journée mondiale de la santé : lien
  • Mauvaise nouvelle sur le front de la lutte contre la rougeole : après une diminution très importante du nombre de cas suites aux campagnes de vaccination et l'espoir d'une éradication de la maladie en Europe, le nombre de cas réaugmente (épidémies en cours en Roumanie et en Italie). Ceci accroit fortement le risque d'épidémie dans les régions où le taux de couverture s'est abaissée en dessous des 95% (source).
  • Dans la suite des actualités du mois dernier, publication de l'étude (lancée en septembre 2016) visant à expérimenter les différents scores nutritionnels et leur impact sur la consommation de la population : lien. Les auteurs de ce rapport concluent à une efficacité supérieure du Nutri Score par rapport aux autres vis à vis de la qualité des produits finalement choisis par le consommateur (en particulier chez les consommateurs achetant les produits les moins chers. La ministre de la santé a publié un communiqué de presse se felicitant de ce résultat : lien. Dans ce contexte, le HCSP révise les repères alimentaires pour les adultes qui seront utilisés dans le cadre du PNNS 2017-2021 (lien).
  • Mise en garde de l'ANSM sur le Docétaxel, chimiothérapie utilisée dans le traitement du cancer du sein, suite à plusieurs décès imputés au médicament. Après analyse, 48 décès ont été imputés à l'utilisation de cette molécule sur la période 1996-2017 (soit environ 1 décès / 10 000 patientes). Dans l'attente d'analyse supplémentaire, l'ANSM maintien la recommandation d'éviter l'utilisation chez les femmes enceintes ayant un cancer du sein localisé et opérable : communiqué de presse.

Séminaires :